Comme à une petite fille

Respire, tout va bien aller… 

Si on se parlait plus souvent comme on parle à nos enfants ? 

Développer le réflexe de le faire change tellement la perspective… 

J'étais enrhumée, je devais faire des courses, me rendre chez le coiffeur pour mon petit homme en soirée, faire le souper, tout ça me semblait une montagne et je me disais qu’il allait bien falloir que je me dépêche quand tout à coup j'ai pris conscience de la petite fille en moi dont j’avais aussi la responsabilité (on l’oublie vraiment trop souvent). Alors, je me suis donné enfin de la douceur, la permission d’être simplement à l’écoute de mes vrais besoins, de ce que je voulais réellement. Et comme une mère, j'ai choisi d’écouter ma petite fille et je lui ai/je me suis dit : repose-toi, tout te semble une montagne parce que tu combats un virus, demain ça ira mieux. Ce soir, ton corps a besoin de repos. C’est parfait. On va prendre un bon bain, on va se reposer et tout ira mieux…  Et alors, je me suis mise à mieux respirer, j'ai soupiré d'allègement, la tension s’est évaporée. J’avais simplement oublié de m’écouter et de prendre soin de moi, comme on prend soin de nos enfants…

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire